#eiverTip 68 : Moteur froid : faut-il partir tout de suite ?

Un moteur ne fonctionne bien que quand il est chaud.  À froid, mal lubrifié, il s’use davantage et il pollue. Oui mais le laisser chauffer à l’arrêt pollue aussi. Alors que faire ?

Votre voiture couche dehors en hiver ? Quels sont les risques ?

C’est vrai, il y a quelques années, surtout sur les véhicules diesel, la recommandation était de faire tourner le moteur au point mort, véhicule à l’arrêt, pour monter en chauffe avant de commencer à rouler par temps froid. La bonne raison invoquée était de  monter l’huile de moteur à température pour une bonne lubrification et préserver le moteur. Les temps ont changé. Aujourd’hui, les innovations permettent aux huiles moteur de monter en température plus rapidement. En plus, le carburant coute plus cher, autant éviter d’en gaspiller à l’arrêt. Enfin, la pollution reste très importante pour un véhicule immobilisé.

BON ON FAIT COMMENT ALORS POUR MOINS POLLUER ?

Les solutions pour bien démarrer sans tout gâcher : inutile de faire tourner le moteur au ralenti pour le faire chauffer, commencer à rouler tout de suite à vitesse modérée et en accélérant doucement pendant les cinq premiers kilomètres. eiver vous aidera dans cette phase de démarrage et vous récompensera si vous accélérez modérément et restez en mode « basse vitesse-bas régime ». Sinon, la surconsommation en ville peut atteindre 45% sur le premier kilomètre, 25% sur le second . C’est le cas aussi pour l’émission de particules, car les pots catalytiques ne fonctionnent pas de manière optimale à froid.

C’est vraiment le meilleur moyen d’optimiser d’abord la montée en chauffe du moteur, ensuite la consommation de carburant et enfin la pollution.

Bonne route !

Posted in Conduite, eiverTip, Sécurité active and tagged , , , , , , , , , .