La revue de presse de la rentrée 2016

JournauxVous avez un peu débranché cet été ? Je vous propose un petit retour sur ce qui s'est passé en juillet-août pour vous remettre au courant. Dans les domaines qui nous intéressent bien sûr : l'actualité éco et la voiture de demain. Ready ? Revue de presse 2016 !

La commission Royal rend son rapport

 >>> 29 juillet, sortie du rapport final de la commission Royal (Télécharger ici. Une synthèse par l'Usine Nouvelle ).

Un tiers des 86 véhicules diesel testés ont dépassé les émissions de NOx autorisées, y compris des voitures récentes relevant de la norme Euro6. Il s'avère que tous les constructeurs appliquent une "gestion" de la dépollution, dont certaines peuvent se désactiver entièrement, selon par exemple des conditions de températures. Ils invoquent la préservation de la fiabilité. C'est une justification prévue par la réglementation.

La moitié des modèles testés ont aussi dépassé leurs émissions de CO2 officielles, en reprenant pourtant les conditions du test d'homologation. L'explication est que plusieurs facilités sont autorisées lors des homologations, qui n'ont pas été reproduites ici.

Les tests et les auditions des constructeurs montrent que tous ne font pas les mêmes efforts. Mais je n'entrerai pas dans ces distingo sur la seule foi de cette étude. Rappelons que n'a été testé qu'un échantillon de 86 modèles de plusieurs âges (sur des centaines commercialisés en France), en prenant des voitures usagées (dont l'historique pouvait donc être mis en cause), et à des températures forcément différentes pour les essais en extérieur.

Bref, on ne sera fixé que lorsqu'il y aura un protocole d'homologation plus sérieux que l'actuel, appliqué à tous les modèles dans les mêmes conditions. C'est ce que nous promet le nouveau test européen "RDE" prévu pour fin 2017. Espérons.

Des nouveautés technologiques pour les moteurs

>>> 5 août : Nissan dévoile au Brésil le premier véhicule à pile à combustible fonctionnant non pas à l'hydrogène mais au bioéthanol (l'article ici). La pile provoque une réaction oxygène/éthanol qui produit de l'électricité, laquelle recharge une batterie de 24 kWh qui alimente le moteur électrique. Les 30 litres du réservoirs d'éthanol permettraient de parcourir jusqu'à 600 km, c'est bien mieux qu'un moteur classique à l'éthanol. Le Brésil s'étant massivement lancé dans le bioéthanol (voir notre article), l'innovation de Nissan a le gros avantage d'être adaptée à l'infrastructure existante.

>>> 14 août : Infiniti, la division luxe de Nissan -décidément très actif pendant les vacances-, dévoilera au prochain salon de Paris un moteur à taux de compression variable (l'article ici). C'est une des pistes prometteuses pour améliorer le rendement, et jusqu'ici personne n'avait réussi à mettre au point un moteur de ce type. On verra ce que ça donne.

Suite de la revue de presse avec les voitures électriques...

Les voitures électriques élargissent leur rayon

>>> Le réseau Corri-door de recharge rapide pour véhicule électrique est opérationnel depuis cet été. Les 200 bornes installées sur les aires d'autoroute permettent de recharger 80% de l'autonomie d'une voiture électrique comme la Zoe en 30 minutes. Elles sont multistandard : CHAdeMO (50 kW DC), français (43 kW AC) et allemand CCS (50 kW DC). Il y a aussi une prise de courant domestique pour les hybrides rechargeables. Article et tarifs ici. Le VE va-t-il s'émanciper de son rayon d'action péri-urbain ?

>>> 1er juillet : Bolloré remporte l'appel d'offre de Singapour pour y installer un service d'autopartage de voitures électriques semblable à Autolib' à Paris. 1000 voitures électriques seraient mises en service à partir de 2017. Lire l'article ici.

>>> 1er août : Tesla Motors rachète SolarCity, n°1 de l'énergie solaire pour le marché résidentiel aux États-Unis, pour 2,6 milliards $ (l'article ici). Après avoir diversifié Tesla dans le stockage d'énergie par batterie à la maison, Elon Musk suit sa logique et veut maintenant fournir le toit à panneaux solaires.

À quand la voiture 100% autonome ?

>>> 5 juillet : Pour ses 100 ans, BMW dévoile Next, sa vision de la voiture du futur : elle sera électrique, et 100% autonome d'ici 2021 (l'article ici). Pour cela le constructeur allemand s'engage dans un partenariat avec Intel et l'israélien Mobileye, spécialisé dans les capteurs, qui détient actuellement 70% du marché des systèmes anticollision. Le trio souhaite établir un standard universel, et propose de fournir sa "plateforme" de conduite autonome à des équipementiers.

>>> 8 août : Plusieurs membres du projet Google-car, dont le directeur technique du programme Chris Urmson, quittent le projet. Voir l'article, et la rubrique de Cargeek qui en parle la semaine dernière.

>>> 17 août : Ford annonce ses voitures 100% autonomes pour 2021 (l'article ici). L'objectif est de mettre sur les routes des voitures sans chauffeur, sans volant et sans pédales. Il a multiplié pour ça les partenariats et investissements, dans les capteurs-radars (Velodyne), l'intelligence artificielle spécialisée dans la vision (SAIPS, Nirenberg Neuroscience), la voiture connectée (Pivotal), la cartographie 3D (Civil Maps), et emploie actuellement 130 personnes dans son centre de recherche de Palo Alto.

>>> 30 août : Baidu, le Google chinois, présente sa voiture autonome (l'article ici). Il prévoit une commercialisation dès 2018. Baidu a investi (comme Ford) dans Velodyne, le spécialsites des capteurs-radars, et mis au point son intelligence artificielle dans ses laboratoires de la Silicon Valley. L'ensemble est aujourd'hui présenté sur une EQ, une petite voiture électrique fabriquée par le constructeur chinois Chery.

La folle course au taxi sans chauffeur

>>> 1er août : Uber va investir 500 millions $ pour développer sa propre cartographie mondiale et se passer de Google Maps (l'article ici). Uber avait racheté deCarta en mars pour récupérer une partie des actifs de Bing Maps, puis en juillet avait annoncé un partenariat avec DigitalGlobe, société spécialisée dans l'imagerie spatiale.

>>> 25 août : La startup américaine nuTonomy lance à Singapour le premier service de taxis autonomes au monde. Seulement 6 voitures (électriques) pour l'instant, qui opèrent sur un quartier de 4 km², mais c'est suffisant pour griller Uber sur le fil. Voir notre article ici.

>>> 30 août : Uber embarque à Pittsburgh (Pennsylvanie) ses premiers clients dans sa flotte de véhicules autonomes (l'article ici). Dans un premier temps le service est gratuit, et deux ingénieurs à bord surveillent la voiture. Uber sera ravi de se débarrasser des chauffeurs, qui lui font des misères en justice. Il s'est engagé avec Volvo dans un partenariat à 300 millions $ pour developper la voiture autonome, et vient aussi de racheter Otto, une startup spécialisée dans le fret et les camions autonomes -d'ailleurs fondée par des anciens du Google Car Project (l'article ici).

>>> 31 août : Avant sa voiture autonome, Google va lancer son service de covoiturage avec Waze, l'application de navigation qu'il a racheté en 2013 (l'article ici). Le service s'appelle Carpool, il est déjà testé par les employés de Google, et ouvrira cet automne au public.

C'est la fin de cette revue de presse, pour le moment. En vous souhaitant une bonne rentrée !

Cargeek

Commentaires

Posted in à la une, Cargeek, Newsletter and tagged , , , , .